Lou Salomé, notre merveille....

Les prémices de l'histoire

Le 26 mai 98, Lou Salomé a trois ans, nous organisons un goûter d'anniversaire en présence de tous ceux qu'elle aime. Très rapidement nous devons interrompre la petite fête, une fièvre carabinée nous oblige à appeler le médecin qui diagnostique une otite sévère. Rien de bien alarmant jusque là.
Mais Lou Salomé ne va jamais se relever de cette otite. Elle reste fatiguée, pâle, fait des petites fièvres inexpliquées, se couvre de bleus, perd l'appétit. Et surtout, surtout, son caractère change totalement, elle est "ronchon" en permanence, ce n'est plus la même petite fille, et pourtant aucun changement dans sa vie ne peut justifier cette métamorphose...

Nous sommes inquiets et consultons notre médecin de famille à trois reprises durant le mois de juin, affirmant "Lou Salomé va mal", mais elle ne voit rien d'anormal. A la troisième consultation, nous demandons une prise de sang qui se révèle inquiétante: amorce d'anémie, vitesse de sédimentation et CRP très élevées, elle nous conseille alors de nous rendre à l'hôpital.
Seulement voilà, nous sommes déjà en juillet, beaucoup de monde en vacances, les autres surbookés... Le pédiatre qui nous reçoit suspecte une nouvelle otite, très vite infirmée par l'ORL que nous allons consulter, les oreilles sont parfaites. A la deuxième visite, la prise de sang montre que l'anémie s'aggrave. A la troisième, ne trouvant rien et ne demandant aucun examen complémentaire, le pédiatre nous dit qu'il s'agit sans doute d'une mononucléose même si le test est négatif, qu'il n'est pas inquiet, que nous ferons juste une prise de sang de contrôle fin août.

Nous partons donc en vacances, un tour de France de l'amitié, de grands moments de bonheur avec notre Merveille. Mais elle mange de moins en moins, continue ses petites fièvres, se fatigue très vite. Elle est vraiment très pâle et bientôt, elle ne veut même plus marcher, demandant de plus en plus fréquemment qu'on la porte. A tel point que, vraiment inquiets, nous rappelons notre médecin de famille. Si c'est une mononucléose nous dit-elle, il est normal qu'il y ait des hauts et des bas, rien d'inquiétant, la prise de sang fin août sera bien suffisante...

Nous faisons donc cette prise de sang le samedi 29 août.
Lundi matin, le 31, Lou Salomé va à l'école.
Lundi après-midi, l'hôpital nous appelle...


Suite

ligne

Tous droits réservés pour tout pays - Donation Lou Salomé © 2002-2007

Vous êtes perdus...