DONATION LOU SALOMÉ

Association d’aide aux enfants atteints de cancer ou gravement malades


L’inspection d’académie est revenue sur sa position

École du CHU : maintien du 2e poste

OUEST-FRANCE, mai 2003

L’inspecteur d’académie annonce le maintien du deuxième poste d’instituteur à l’école de pédiatrie du CHU. Une grande satisfaction pour tous ceux qui s’étaient mobilisés sur ce d ossier, en particulier la donation Lou Salomé.

La nouvelle avait soulevé un tollé dans le milieu hospitalier et chez tous ceux qui se préoccupent de la prise en charge des enfants hospitalisés pour une longue maladie. Au mois de février, l’inspecteur d’académie annonçait, dans le cadre de la carte scolaire 2003-2004, la suppression de l’un des deux postes d’instituteur de l’école de pédiatrie du CHU de Brest. Prise par le Conseil départemental de l’éducation nationale, cette mesure faisait suite à un rapport d’inspection concluant à l’absence de « service effectif ».

Après avoir envisagé dans un premier temps de renvoyer sa décision définitive à la rentrée de septembre, l’inspection d’académie a finalement choisi de faire marche arrière sans plus attendre. Dans un courrier daté du 9 mai, l’inspecteur d’académie, Jean-Louis Robert, annonce le maintien du second poste d’instituteur à l’hôpital Morvan à la donation Lou Salomé. Voici quelques semaines, celle-ci avait adressé à M. Robert un courrier lui expliquant les raisons d’ordre médical pour lesquelles il lui semblait « inconcevable » qu’un seul instituteur prenne en charge la totalité des enfants concernés par la maladie : certains d’entre eux sont porteurs de maladies contagieuses alors que d’autres, victimes d’une défaillance de leur système immunitaire, doivent séjourner dans un environnement rigoureusement stérile. Ce courrier relevait aussi la diversité de niveaux scolaires des enfants concernés, âgés de 2 à 16 ans.

Outre la donation Lou Salomé, le professeur Berthou, chef du service d’hématologie du CHU, Allain Jouis, adjoint au maire de Brest, les deux enseignants de l’école de pédiatrie ainsi que les Verts du Pays de Brest avaient notamment protesté contre la mesure de suppression de poste.

Dans un communiqué, la donation Lou Salomé (qui a pour but de venir en aide aux enfants atteints d’un cancer ou gravement malades) exprime sa satisfaction : "C’est une grande victoire pour les enfants malades pour lesquels le retrait de ce second poste aurait été lourd de conséquences. Sachons remercier l’inspecteur qui, après s’être plus amplement renseigné auprès des milieux hospitaliers concernés, a su revenir sur une telle décision. Nous remercions aussi tous ceux qui ont soutenu les nombreuses démarches effectuées auprès de l’inspection d’académie et qui ont permis d’éviter une situation intenable pour tous".




S'inscrire à un espace de discussion sur les cancers pédiatriques
Suivre la vie du site  RSS 2.0  |  Plan du site  |  Espace privé  |  SPIP
Site hébergé par Médicalistes  |  A propos de ce site