DONATION LOU SALOMÉ

Association d’aide aux enfants atteints de cancer ou gravement malades


La part de rêve des enfants malades

OUEST-FRANCE, novembre 2002

Grâce à la donation Lou Salomé, ils peuvent naviguer sur Internet à l'hôpital


JPEG - 12.5 ko
Mathieu Reinaud et Babeth
Mathieu Reinaud a réalisé un « portail » Internet spécialement conçu pour les enfants malades de l’hôpital Morvan. Ceux-ci pourront y accéder grâce aux ordinateurs portables offerts par la donation Lou Salomé.

Souvent contraints à l’isolement au CHU Morvan, les enfants souffrant de maladies graves peuvent désormais s’évader de leur chambre d’hôpital en naviguant sur Internet. En effet, la donation Lou Salomé vient de leur offrir un magnifique cadeau : des ordi- nateurs portables fonctionnant en réseau.

Claude et Babeth Becker ont subi la plus terrible des épreuves avec la perte, en 1999, de leur petite fille Lou Salomé, atteinte d’un cancer. Pour «  trouver un sens à ce qui n’en a pas », ils ont décidé de créer la donation Lou Salomé. Son but : adoucir le quotidien des enfants qui se trouvent confrontés à la maladie mais aussi à l’isolement. A l’hôpital Morvan, c’est particulière- ment le cas des enfants souffrant de pathologies lourdes comme un cancer. Hospitalisés dans le service de pédiatrie, ils sont confinés dans leur chambre pour éviter le risque de contagion. Or, leur séjour dure parfois plusieurs semaines... Pour rompre cet isolement, la donation Lou Salomé vient de leur offrir un magnifique cadeau : des ordinateurs portables, au nombre de quatre, fonctionnant en réseau. «  Notre souhait, explique Babeth Becker, c’est d’apporter une part de rêve aux enfants malades. Nous l’avons déjà fait en organi- sant des sorties à Disneyland ou sur la Recouvrance. Ce projet multimédia va dans le même sens. Grâce à Internet, les enfants vont pouvoir se promener dans le monde entier et communiquer. » Webcam, connexion Internet à haut débit, table graphique pour les plus petits... Le réseau d’ordinateurs offert par la donation Lou Salomé représente le dernier cri de la technologie informatique. Les quatre ordina- teurs portables disposent, en particulier, d’une liaison sans fil avec le serveur fixe situé dans l’école de pédiatrie. Les enfants peuvent donc les utiliser en toute liberté dans leur chambre. Voilà pour l’outil. Mais que serait l’outil sans un contenu adapté ? Après avoir réalisé le s ite Internet de la donation Lou Salomé, un ami des Becker, Mathieu Reinaud, met actuellement la dernière main à un « portail » spécifique réservé aux enfants malades. Sur celui-ci, ils auront accès à leur « page perso », leur messagerie, leurs liens favoris, leurs photos préférées, etc. Autant de moyens de garder le contact avec leur famille, l’école qu’ils ont quittée, les copains, mais aussi de correspondre avec d’autres enfants malades. En 2003, la donation Lou Salomé devrait étendre ce réseau Internet à l’hôpital de jour. En effet, celui-ci vient de déménager et de s’installer au même étage que le service de pédiatrie. Des enfants atteints de pathologies lourdes y reçoivent des soins. Leurs journées sont d’autant plus longues qu’ils ne peuvent « s’installer » comme ceux qui séjournent plus longtemps à l’hôpital. Cependant, il restera encore beaucoup à faire pour améliorer les conditions de vie des enfants à l’hôpital. « S’il existait une unité spécialisée d’oncologie pédiatrique au lieu d’un service généraliste, les enfants qui souffrent d’un cancer pourraient sortir de leur chambre », souligne Babeth Becker. Et déjà cela, ce serait énorme...

Olivier MELENNEC

L’opération "Pièces Jaunes", la Ville de Brest, le Crédit Mutuel de Bretagne, l’"Association Matthieu Carrère, un enfant, un rêve", et le Rotary-club de Brest-les-Abers ont contribué au financement de ce réseau informatique d’un coût d’environ 15 000 euros, ainsi que des donateurs anonymes.




S'inscrire à un espace de discussion sur les cancers pédiatriques
Suivre la vie du site  RSS 2.0  |  Plan du site  |  Espace privé  |  SPIP
Site hébergé par Médicalistes  |  A propos de ce site