DONATION LOU SALOMÉ

Association d’aide aux enfants atteints de cancer ou gravement malades


Donner du sens à ce qui n’en a pas

LA VOIX DU NORD, février 2004

Astrid Chaxel a découvert le combat de Babeth Becker sur Internet. Depuis, cette Halluinoise se bat à ses côtés pour améliorer l’accueil des enfants atteints d’un cancer.

Lou Salomé est entrée dans sa vie par hasard, à l’automne dernier. "J’ai découvert son histoire sur Internet, dans un forum de discussions entre mamans" explique Astrid Chaxel.

Par écran interposé, cette Halluinoise d’adoption fait connaissance avec une jolie frimousse blonde, un regard malicieux qui ressemble beaucoup à celui de sa propre fille. "Je me suis attachée tout de suite..., sourit-elle, dès que j’ai parcouru les premières lignes écrites par sa mère, Babeth Becker, elle ne m’a plus quittée."

Une pétition nationale.

Lou Salomé est décédée en juillet 1999. Elle venait d’avoir quatre ans. Pendant dix mois, la petite fille a mené un long combat contre un cancer particulièrement virulent : un neuroblastome métastatique de stade IV. Après sa disparition, ses parents, qui l’ont accompagnée dans ses hospitalisations successives à l’Institut Curie et au service des Grands Enfants du CHU de Brest - ville dont ils sont originaires - décident de se battre. Avec l’association baptisée du prénom de leur fille unique, ils se mettent à la recherche de fonds et lancent une pétition nationale pour un plus grand soutien financier à la recherche contre le cancer chez l’enfant et pour l’amélioration de leurs conditions d’hospitalisation. Une pétition relayée dans la France entière par une dizaine de mamans dont Astrid Chaxel. "Après avoir lu le récit de Babeth Becker qui relate ces dix mois insoutenables, j’étais très émue. Je ne pouvais pas en rester là... Il fallait que je fasse quelque chose d’utile pour cette petite fille et sa maman", raconte Astrid. Assistante commerciale à temps plein dans une société de gestion de patrimoine, la mère de Juliette se tourne alors vers ses proches, ses collègues de bureau, tous ceux qu’elle connaît de près ou de loin. "J’y consacre chaque jour près de deux heures de mon temps. J’ai la pétition papier sur moi et j’essaie d’agrandir la toile déjà tissée sur le net en envoyant des appels sur les forums de discussions des mamans que j’ai l’habitude de fréquenter ou que je découvre." Dans ce combat, Astrid avoue avoir laissé de nombreuses larmes mais gagné de la force aussi. "Au début, c’est vrai que c’était très dur. Mais peu à peu cette tristesse s’est transformée en énergie."

Des actions concrètes.

Aujourd’hui, la pétition au nom de Lou Salomé a rassemblé plus de 2000 signatures par le réseau Internet. Fin mai, elle sera remise au président Chirac et à son gouvernement. "On croit toujours que de notre côté on ne peut rien. Pourtant si une seule personne peut récolter ne serait-ce que dix signatures, c’est déjà dix signatures de plus", considère la maman de 31 ans. Le combat mené par Babeth Becker a d’ailleurs déjà permis de concrétiser plusieurs projets à l’hôpital de Brest. Les fonds récoltés grâce aux actions menées par des associations locales ont doté l’établissement : de trois pompes anti-douleur plus légères et maniables pour le déplacement des jeunes malades ; de la création d’une salle parents-enfants où les familles peuvent se retrouver pour dormir, discuter, pleurer ; d’ordinateurs portables assortis de logiciels et connectés à Internet, que les enfants peuvent utiliser dans leur chambre pour garder une fenêtre ouverte sur l’extérieur. "C’est la première fois que je m’investis dans une action de cette sorte, réalise Astrid Chaxel, mais avec une maman qui travaille en milieu hospitalier et une grand-mère qui fait partie de l’association Agir, j’ai toujours eu de bons exemples devant moi." [...]

Pour Babeth Becker, ’cette maman est un cadeau qui m’aide à donner du sens à ce qui n’en a pas."

Florence MOREAU




S'inscrire à un espace de discussion sur les cancers pédiatriques
Suivre la vie du site  RSS 2.0  |  Plan du site  |  Espace privé  |  SPIP
Site hébergé par Médicalistes  |  A propos de ce site